Pourquoi donc la "réalisation de soi" est une connerie à la mode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

11122017

Message 

Pourquoi donc la "réalisation de soi" est une connerie à la mode




23 Oct 2017 12:11 #1
Etant donné cette prise en étau de la forme humaine dans un flux continu énergétique, le JE qui unifie et le MOI qui diversifie,
la forme humaine est un complexe toujours changeant, impermanent, agrégat de multiples moi qui jouent avec les forces matérielles,
physiques, vitales, mentales qui POMPENT indéfiniment les forces de l'intention à leurs propres fins.
L'organisation de la matière, l'organisation physique de la matière, l'organisation vitale de la physique, l'organisation mentale de la vie,
épuisent les forces disponibles lors de la manifestation d'une conscience dans une forme.
En soi et parce qu'elle est fermée sur elle-même, constituée d'une membrane originelle, la forme est un cul-de-sac.
La force de vie qui est aussi la force de mort conçoivent cette forme puis la réduisent pour que la flamme de l'attention, la lueur de la conscience, l'être psychique véritable
qui apparaît dans le flux entre la matière minérale et la matière organique se libère de ce joug (Moksha pour les orientaux) et que par le biais de l'infinie éternité du couple MOI-JE
sujet/objet... unité/multiplicité, cette flamme de l'attention, cette lueur du point d'assemblage élabore à nouveau une forme (métempsychose ou réincarnation)


Il existe une mode récente qui fait encore quelque peu rage dans les milieux se prétendant ésotériques et qui tablent sur la possibilité
Il s'agit de la 'Réalisation de soi".
Les coachs vantards et peu scrupuleux, vénaux et à la fois intelligents usent de la détresse maladive de la forme moi-je contaminée par un mental qui se veut immuable et éternel
répandent et vendent l'idée qu'il existerait des techniques de réalisation de soi.

Or, le soi n'existe pas en tant que tel... Il n'est que le reflet de la forme humaine sur les parois de son moule transparent.
Le soi est sans forme parce qu'il est aussi fluctuant que la forme, le soi est une invention du mental pour soigner sa plainte et
pour entretenir son idée de pérennité. Le mental est un joyau mais il est aussi un poison.
Il doit servir et non asservir.
Au service de la conscience humaine ordinaire qui est un mélange d'états physiques, matériels, vitaux, intellectuels, et de mouvements affectifs ou émotionnels
le mental DIRIGE la vie ordinaire dans l'accomplissement d'un moule, d'un module, d'un complexe egotique moi-je dont les structures sont pour la plupart inaccessibles
car archaïques et enfouies dans l'architecture invisible de toutes formes.

TOUTE prétendue REALISATION DE SOI est une illusion qui accroît le pilier de la vanité, celui de l'orgueil et celui de l'amour-propre qui se distribue dans les 9 piliers
AUCUN YOGA, aucune technique ne libère la forme humaine tant que son point de vue est interne à sa forme, tant que ses prétentions sont explicables et raisonnables,
mentalement justifiables.
CESSEZ DE PERDRE VOTRE CAPITAL ENERGETIQUE !!!


Une conscience mentale ne peut se départir de la tension qui existe entre moi et je dans la forme moi-je....
Elle ne peut réaliser que la forme humaine, que parfaire sa complexité, que décorer les murs du cul-de-sac

Quelles sont ces tensions ?

Les tensions internes au module, au moule de la forme humaine peuvent être résumées en une seule qui se ventile en deux courants
Elles ne sont pas solvables par la TENSEGRITE !!! car elles sont fondamentalement indispensables à la création du moule humain.


(...)

Reply  Edit
harigato
Posts 552
23 Oct 2017 13:28 #2
Héraclite:
"Je ne vois rien que le devenir. Ne vous laissez pas tromper ! C'est un effet de votre courte vue et non pas de l'essence des choses, si vous croyez apercevoir
en quelque endroit une terre ferme, sur la mer du devenir et du périssable..."

Reply  Edit
harigato
Posts 552
23 Oct 2017 21:06 #3
La forme humaine qui est un agglomérat de forces qui prennent forme et qui se racontent une histoire
en liant les éponymes des moi qui s'illustrent dans le noeud énergétique entre MOI et JE
est soutenue par la tension entre JE et MOI

Cette tension est celle qui est la complémentarité contradictoire de l'unité, du sujet, JE qui crée un monde
et de la diversité, de l'objet, du MOI qui peuplent par ses agents le monde créé.

Comment sent-on les tensions, cette tension entre JE et MOI ?

le déplaisir est la tension qui va de la multiplicité vers l'unité
le plaisir est la tension qui va de l'unité vers la multiplicité

Ces deux tensions sont contradictoires
Leur manifestation dans la forme humaine est LA PENSEE

Nous ne pensons que lorsqu'il y a tension entre unité et multiplicité et selon le sens de circulation de la force
nous sentons plaisir ou déplaisir. La force est identique quel que soit son vecteur, sa direction.
Plaisir et déplaisir sont équivalents.
Le mouvement de cette force dans un sens ou dans l'autre éveille la pensée, dont le mental se sert comme QG

TOUT mouvement est TOUJOURS le résultat d'une force qui va de l'unité vers la multiplicité ou inversément du JE vers le MOI
TOUT mouvement est TOUJOURS une SENSATION
Cette sensation résulte en PENSEE.
Cette sensation diversifiée selon la complexité de la forme
CONSTRUIT LA FORME.

Ainsi notre forme humaine est-elle identique à notre pensée, identique à notre équilibre entre plaisir et déplaisir, entre JE et MOI
Le moi-je s'identifie volontiers à la pensée et à la sensation...tout lui est nécessaire pour subsister

C'est pourquoi arrêter de penser sans annuler la contradiction entre JE et MOI, entre plaisir et déplaisir, sans réduire la tension entre JE et MOI
est la plus vaste des comédies si elle ne suit l'IMMOBILITE.

(...)

Reply  Edit
harigato
Posts 552
24 Oct 2017 20:23 #4
L'ignorance ou l'inconscience sont indispensables à un organisme que la vie veut reproduire.
S'il était tout à fait conscient de lui-même, de ses sources, de ses origines, de ses relations avec l'immédiateté
il n'aurait sans doute aucune volonté ou intention de se reproduire.
La forme humaine est ignorante en ce sens. Elle n'est consciente que de sa surface, de sa superficialité et imagine
qu'elle est TOUT.
Son Umwelt, son horizon est TRES LIMITE.
On nous apprend les astres et les étoiles, les autres pays et les fonds marins.
Cela échappe à la perception et à la sensation de la forme humaine.
Mais le mental... la fourvoie et lui prête son imagination.

Clara
Admin

Mensajes : 72
Fecha de inscripción : 03/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://metawareness.creerforum.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum